Qu’est-ce que l’allaitement? C’est le mode d’alimentation du nourrisson via le sein de la mère. Le lait maternel est rempli de plusieurs nutriments vitaux et indispensables au besoin du bébé. Il se développe au cours de la gestation de la femme. Dès la naissance, la lactation au sein se déclenche ainsi. La tétée régulière favorise la stimulation du lait maternel. L’allaitement peut ainsi peut durer jusqu’à environ deux ans.

Résultat de recherche d'images pour "allaitement"

La décision de l’allaitement demande une réflexion avant l’accouchement. cette technique de nutrition comporte beaucoup d’avantages mais aussi quelques inconvénients.

Depuis quelques années, on note une augmentation de l’allaitement en France dû à l’information sur ses divers bénéfices. Dans les pays défavorisés, il est intéressant d’avoir recours à l’allaitement maternel. En effet, dans ces pays, il existe un risque élevé de contamination par les bactéries contenues dans l’eau utilisée pour l’alimentation artificielle. Ensuite, il y existe un manque en lait. C’est de cette manière que l’alimentation maternelle lutte contre la famine et les contaminations.

AVANTAGES

POUR LA MÈRE :

  • Il y a une augmentation du taux d’ocytocine et prolactine ce qui entraine la contraction de l’utérus après l’accouchement. L’utérus retrouve ainsi plus facilement sa forme initiale puisque la tétée favorise les contractions utérines.
  • Minéralisation osseuse = amélioration et freine les risques de cancer de l’ovaire
  • Protection contre le cancer du sein et utérus
  • Aide à la perte de poids après l’accouchement : diminution des réserves en graisse réalisées pendant la grossesse car cette pratique demande de l’énergie.
  • Praticité : moins de matériel, meilleure hygiène, peu encombrant, facilité d’organisation et de transport
  • Plus économique
  • Préservation de l’environnement
  • Amélioration du sommeil
  • Autorégulation : pas de mauvais dosage du biberon
  • Toujours à la température du corps
  • Immédiatement disponible
  • Lien psychoaffectif : renforcement du lien affectif mère-enfant et sensation de sécurité pour l’enfant
Image associée

POUR LE BÉBÉ :

  • Le lait maternel contient des substances propres qui donnent au bébé les défenses nécessaires contre différentes maladies, anticorps qui vont le protéger jusqu’à ce qu’il développe son propre système immunitaire. Dans le colostrum il y a du gynolactose qui contient des facteurs bloquant le développement des germes infectieux intestinaux. De plus, les lymphocytes et macrophages de la mère permettent de lutter contre les infections en bloquant la croissance des germes pathogènes et protègent les colibacilles pour un renforcement du système immunitaire.
  • Il est adapté aux besoins du bébé pour sa croissance corporelle plus lente que la croissance de son cerveau (plus rapide) qui demande beaucoup de galactose et d’acides gras.
  • Il absorbe une certaine quantité de probiotique (bactéries dans le lait et sur la peau de la mère) à colonisation de l’intestin du bébé pour former la flore intestinale
  • Le lait maternel est plus digeste
  • Sécrétion de colostrum  les premiers 2-3 jours : c’est un liquide épais et jaune, riche en protéine avec une quantité importante d’acides aminés libres, des immunoglobulines, du calcium et du magnésium.
  • Hypoallergénique
  • Rôle préventif sur l’obésité
  • Hygiène : pas besoin de régler la température, de laver et de sécher les biberons ou de stocker le lait
Résultat de recherche d'images pour "doit on allaiter son enfant ?"

INCONVÉNIENTS

  • Nécessite de bien connaitre les gestes de l’allaitement
  • Être disponible en permanence pour le bébé
  • Investissement en matériel pour tire-lait, biberons, stérilisateur, chauffe biberon…
  • Peu être douloureux
  • Salissant : montée de lait qui fait déborder
  • Coussinets
  • Faire attention à son alimentation : pas d’alcool, ne pas fumer !  
  • Fatigue de la mère qui doit allaiter les premières semaines toutes les deux heures
  • Pour que les bébés soient allaités par les conseils de l’OMS, il faut que la mère puisse concilier allaitement et vie professionnelle
  • Douleurs : crevasses, engorgement, fatigue…
  • Pudeur de donner le sein hors du domicile
  • Être seule à se lever la nuit et être ainsi très fatiguée
  • Avoir une malformation du mamelon
  • Avoir une sécrétion lactée insuffisante
  • L’enfant peut jouer avec le mamelon, s’endormir ou ne pas téter assez fort
  • L’enfant peut avoir une anomalie buccale créant des douleurs lors de la tétée et boire peu
Category

No responses yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.