Guide Complet sur le HIIT (High Intensity Interval Training)

Pour survivre les organismes vivants ont besoin d’énergie. Cette énergie est assurée par la photosynthèse chez les organismes autotrophes et par l’alimentation chez les organismes hétérotrophes. Ces derniers ont été contraints de développer des mécanismes de régulation assurant un équilibre en apports et besoins énergétiques. L’apparition du tissu adipeux, lieu de stockage de l’énergie ingérée, non dépensée, dans le règne animal a constitué un avantage majeur pour la survie des espèces. En effet, l’énergie mise en réserve dans le tissu adipeux permet de s’affranchir des variations quotidiennes des apports énergétiques. Lors d’un exercice, les hydrates de carbones (glucides) et les lipides sont les deux principales sources d’énergie lors d’un effort musculaire. Plusieurs études ont montré que l’intensité et la durée de l’exercice influenceraient l’utilisation de ces différents substrats

L’objectif de ce travail de recherche est de comprendre les mécanismes de l’oxydation des lipides en lien avec une activité physique. C’est pourquoi nous nous posons la question suivante : En quoi les entraînement d’endurance et le Hiit ont un impact sur l’oxydation des lipides ?

Ainsi nous essayerons de comprendre dans un premier temps les mécanismes physiologiques liés à l’oxydation des lipides et verrons par la suite l’impact de l’oxydation lipidique chez les athlètes.

Pour en savoir plus, télécharge mon travail :

.

No responses yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.